Nouvelle

Fini le lait dans le nouveau Guide alimentaire? Pas vraiment, non.

La Presse a fait un méchant bon coup hier en dévoilant des bribes d’un rapport contenant des versions préliminaires du prochain Guide alimentaire canadien. Coiffé du titre « Nouveau Guide alimentaire canadien : les produits laitiers largement écartés », il n’en fallait pas plus pour que tout le monde s’excite et partage l’article, en dénonçant ou en fêtant la disparition du lait de ce document gouvernemental.

Mais, qu’en est-il vraiment? Le lait et les produits qui en sont dérivés sont-ils réellement exclus des recommandations gouvernementales?

Où est passé mon Guide?

Depuis 2016 déjà, on attend la nouvelle version du Guide alimentaire canadien. Celui que nous possédons date de 2007 et a été abondamment critiqué dans les dernières années. (Ok, je faisais partie du chœur des mécontents.) Quand Santé Canada a annoncé la refonte de ce document, on promettait sa sortie avant la fin de 2018.

Je vous confirme que j’ai égrené les secondes, le 31 décembre 2018, et qu’aucun Guide n’est apparu aux douze coups de minuit. Santé Canada n’a pas été en mesure de respecter cette promesse. Le site de l’organisme a même été modifié et affiche maintenant une publication au « début 2019 ».

Mais voilà : avant qu’un outil puisse être utilisé, il doit être testé auprès du public. Et comme il a dû passer entre les mains de plusieurs personnes pour cette étape, c’était inévitable qu’il finirait par leaker avant la publication officielle.

Les bribes d’un focus group

La firme Earnscliffe Strategy Group a été mandatée pour tester différents messages et visuels auprès de Canadiens afin de voir s’ils comprenaient bien ce qui était véhiculé, ce qu’ils en pensaient, quelles versions ils préféraient, etc. C’est le rapport découlant de ces tests qui a été obtenu par La Presse.

Le gros changement est la disparition du groupe « Lait et substituts » (qui s’appelait produits laitiers auparavant). On met l’eau de l’avant comme boisson et les sources de protéines végétales sont privilégiées. Ainsi, plutôt que d’avoir leur catégorie à part, le lait, le fromage, le yogourt et les autres aliments qui en sont dérivés se retrouvent avec les aliments « protéinés », comme les légumineuses, le tofu, les oeufs et la viande.

Bref, ils ne disparaissent pas du tout du Guide! On leur retire simplement le piédestal sur lequel ils étaient depuis de nombreuses années. Ce n’est pas une mauvaise chose si vous voulez mon avis. Ces aliments ne méritent pas une place spéciale dans notre assiette. Aucun aliment ne la mérite en fait, car c’est la variété qui compte. Ils sont nutritifs, certes, mais pas miraculeux. Et c’est un choix cohérent de la part de Santé Canada de procéder en ce sens.

Mais ce n’est pas tout! La nutritionniste Catherine Lefebvre a également partagé deux versions préliminaires (autrement dit, des brouillons) de ce à quoi pourrait ressembler le prochain Guide. J’aurai le plaisir d’y revenir prochainement, mais le changement de philosophie est flagrant. On se penche autant sur le « comment » manger que sur le « quoi », en donnant des conseils sur la cuisine, l’ambiance pendant les repas et le plaisir. Le concept de « portions » à consommer semble également avoir été évacué.

Ce n’est rien d’étonnant puisque Santé Canada avait déjà annoncé ces messages en 2017, mais c’est intéressant de voir qu’ils ont perduré jusqu’à ces versions testées.

De l’importance de ne pas s’arrêter au titre

En terminant, je ne peux m’empêcher de mettre en garde ceux qui se fient uniquement au titre d’un article pour se forger une opinion complète du sujet. Beaucoup de gens ont vu le titre de La Presse et ont conclu que le lait et les produits laitiers allaient être retirés du Guide. Et déjà, deux clans se sont formés : ceux qui détestent le lait (ou la façon dont il est produit) et qui applaudissent la nouvelle et ceux qui l’aiment et qui montent aux barricades.

C’est TELLEMENT dangereux d’être séduit uniquement par les nouvelles qui confirment nos croyances. C’est de cette façon qu’on peut nous faire croire n’importe quoi. Pour être bien informé, il vaut toujours mieux essayer de comprendre les deux côtés de la médaille.

Pour le moment, tout ce que nous avons sous la main est tiré de brouillons. La version officielle du Guide n’est pas encore disponible. Nous ne savons pas quelles modifications auront véritablement lieu. Il faudra donc l’attendre avant de pouvoir en tirer nos propres conclusions.

Source : https://nutritionnisteurbain.ca/actualite/fini-le-lait-dans-le-nouveau-guide-alimentaire-pas-vraiment-non/

Retour

Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean est un organisme dont la mission est de promouvoir, soutenir et réaliser des projets et des actions liés aux enjeux du secteur agroalimentaire en concertation avec les acteurs régionaux.

Nous joindre

  • 640, Rue Côté Ouest, suite 213 Alma (Québec) G8B 7S8
  • Téléphone : 418 668-3592
  • Fax : 418 668-6138
  • Courriel : [email protected]

Suivez-nous sur :

Partenaires