Nouvelle

Guide de survie pour entrepreneur en temps de crise

Source : https://www.lesaffaires.com/blogues/nicolas-duvernois/guide-de-survie-pour-entrepreneur-en-temps-de-crise/616581?utm_source=Facebook&utm_medium=Social&utm_term=17-03-2020&fbclid=IwAR0JiyLSchjAyJ6f10Mw4ZU87dGJrc6URCx9WB_KWXIf2ctS_th-TgGa3VE

Malheureusement, comme prédit il y a une semaine, nous sommes bel et bien entrés dans la « Coronacrise ». Tristement, les signes avant-coureurs ne trompaient pas. Hystérie collective, fausses nouvelles, comparaisons boiteuses: l’être humain, en temps de crise, perd littéralement tous ses moyens.

S’il y a au moins une bonne nouvelle en ce moment, c’est que notre premier ministre, François Legault, ainsi que sa garde rapprochée, montre un courage et une habileté de gestion de crise extraordinaire. De plus, comment ne pas souligner le travail exemplaire de dizaines de milliers de travailleurs de la santé qui se dévouent corps et âme afin de prodiguer les meilleurs soins possibles aux personnes atteintes ou démontrant des signes d’infection à la COVID-19.

Depuis quelques jours, la province tout entière est en mode alerte en voyant ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique. Des pays pourtant extrêmement développés comme l’Italie, la France et l’Espagne se montrent totalement impuissants devant cette pandémie.

En tant qu’humain, je me sens totalement désarmé devant cette spirale infernale. En tant qu’entrepreneur, je n’arrête pas de penser aux milliers, voire aux millions d’entrepreneurs, aux quatre coins du monde, qui vivent les moments les plus stressants de leur vie. Travailler si fort, tout risquer pendant des années afin de voir tout s’écrouler en quelques jours… à cause d’un virus!

C’est en pensant à eux que j’ai décidé d’écrire cette chronique. En tant qu’entrepreneurs en pleine gestion de crise, notre rôle est de s’informer au maximum afin de pouvoir être outillés à prendre les meilleures décisions pour notre entreprise, mais surtout pour notre équipe. On ne jugera pas de la qualité d’un dirigeant d’entreprise quand tout va bien, on le jugera sur ce qu’il a fait quand ça va mal!

Tristement, cette pandémie fera sa marque dans l’histoire comme étant la première à l’ère des « fake news ». La première où la majorité de la population ira s’informer sur leur fil Facebook plutôt que sur des sites où l’information est fiable et surtout basée sur des données scientifiques et non sur des opinions ésotériques. Oubliez les « voici ce que je pense », les ouï-dire, les théories du complot ou ce que l’oncle Paul pense de la situation, en temps de crise tout entrepreneur doit prendre ses décisions en se basant sur des faits… juste des faits.

En toute transparence, voici comment j’ai agi afin de préparer mon entreprise à cette crise sans précédent.

Informer

En voyant la semaine dernière la pandémie prendre de l’ampleur au Québec, le premier réflexe que j’ai eu a été de me tenir au courant de la situation et d’en faire un résumé à mon équipe. Je trouvais essentiel que tous aient, à leur disposition, des informations venant de sources fiables telles l’Organisation mondiale de la Santé, Santé Canada ainsi que le Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Rapidement, j’ai mis sur place un comité interne de gestion de crise. Ce faisant, je voulais m’assurer que nous prenions ensemble les décisions les plus éclairées possible avec comme premier objectif de nous assurer de la santé et de la sécurité de tous les employés de l’entreprise. Dès jeudi soir, nous avions pris la décision d’opter immédiatement pour le télétravail obligatoire pour tous.

Bien sûr, l’aspect « business » en temps de crise n’est pas à sous-estimer. Ce même comité est responsable de monitorer en temps réel tout ce qui se passe dans notre industrie. Nos produits étant disponibles autant en Asie, en Europe qu’en Amérique, disons que ces derniers jours n’ont pas été de tout repos!

Agir

Une fois bien au fait de la situation mondiale et des dangers encourus, nous avons décidé de mettre sur place un plan d’action strict: rapatriement de nos deux ambassadeurs français qui étaient au Québec pour la semaine, retour en Belgique pour une stagiaire qui venait à peine d’arriver à Montréal quelques jours auparavant, annulation de tous déplacements, événements et rencontres pour des raisons professionnelles.

Changer aussi drastiquement le quotidien d’une entreprise en entier apporte des défis assez importants. Nous avons donc demandé à chacun de nos employés s’ils pouvaient dresser une liste des tâches qu’ils comptaient faire lors des prochaines semaines et qu’ils ne pourront pas effectuer en raison du télétravail. Avec ces réponses, chaque responsable de division – de l’équipe marketing, à l’équipe créative – a ajusté, ou est en train de le faire le plan de match des prochaines semaines. Lancements de produits, annonces de partenariat, ouverture de nouveaux marchés, campagne publicitaire, nous revoyons absolument tout afin de faire face à toute éventualité.

Dieu merci, au fil des dernières années, nous avions mis énormément d’accent sur la structure de l’entreprise. Pas vraiment sexy, mais tellement importante, cette fameuse structure, sans le savoir, nous permet d’avoir une certaine « sécurité d’esprit » pour faire face à la crise.

Communiquer

Une fois les équipes bien installées dans cette nouvelle réalité de télétravail, il est primordial de garder les canaux de communication le plus ouverts possible. Et c’est vrai autant entre nous qu’avec nos partenaires, nos fournisseurs et nos clients. La communication ne sert pas uniquement à faire des suivis, elle sert aussi à ne pas se sentir isolé.

En gardant cette proximité avec tous les intervenants qui, de proche ou de loin, ont un impact sur le bon fonctionnement de l’entreprise, on s’assure également de bâtir une confiance mutuelle qui nous permettra, en cas d’aggravation de la crise, de pouvoir « parler des vraies affaires » comme on dit!

Voilà! Bien entendu, la gestion de crise n’est pas une science exacte. Le climat d’incertitude ambiant fait en sorte que d’une minute à l’autre, il faudra encore revoir son plan de match au grand complet. Une chose est certaine, autant mon équipe que moi surveillons l’évolution de la pandémie au quotidien.

Les prochaines semaines seront cruciales. Sans l’effort collectif de chacun des habitants de la province, toutes les mesures mises en place par le Gouvernement afin d’endiguer la propagation du Coronavirus et toutes les précautions prises par les milliers d’entreprises afin de protéger leurs employés et leurs familles ne serviront absolument à rien!

Retour

Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean est un organisme dont la mission est de promouvoir, soutenir et réaliser des projets et des actions liés aux enjeux du secteur agroalimentaire en concertation avec les acteurs régionaux.

Nous joindre

  • 640, Rue Côté Ouest, suite 213 Alma (Québec) G8B 7S8
  • Téléphone : 418 668-3592
  • Fax : 418 668-6138
  • Courriel : [email protected]

Suivez-nous sur :

Partenaires