Nouvelle

Investissements de 1,9 M$ au Bistro de l’anse et à La Chasse-Pinte

Les ateliers coopératifs du Fjord investissent 1,9 millions de dollars dans la réfection du bâtiment du Bistro de l’Anse et l’agrandissement de la microbrasserie La Chasse-Pinte, a confirmé ce matin [12-06-2018] à Informe Affaires le brasseur et administrateur, Mathieu Boily. Ces investissements permettront de consolider plus d’une vingtaine d’emplois.

Les travaux d’agrandissement de la microbrasserie ont débuté en mai et se termineront sous peu. Il s’agissait d’ajouter 750 pieds carrés au bâtiment et d’acquérir de nouveaux équipements afin de soutenir la croissance de l’entreprise. « Nous avions déjà fait plusieurs augmentations de la capacité de production à l’intérieur des murs existants, mais ce n’était plus possible de croître sans faire de modifications importantes au bâtiment. […] Ça va nous permettre d’asseoir notre position sur le territoire pour la vente en bouteille. Sans augmentation de production, avec l’été qui arrive et la demande pour la bière en fût qui augmente, nous aurions eu de la difficulté à maintenir notre présence sur les tablettes », indique le brasseur, Mathieu Boily, qui fait aussi partie des administrateurs de la coopérative.

L’investissement de 700 000 $ (dont 350 000 $ pour l’agrandissement du bâtiment) permet à la microbrasserie La Chasse-Pinte de se doter d’une salle de brassage à la fine pointe de la technologie, avec notamment des équipements programmables avec écrans tactiles, du liquide caloporteur pour chauffer les cuves et des cuves réfrigérées. « C’est assez standard dans l’industrie, mais ce sont des améliorations importantes pour nous », souligne le brasseur.

M. Boily estime que cela devrait lui permettre, à terme, de faire passer la production de 67 000 litres de bière par an à 100 000, voire 120 000, litres par an, une augmentation de plus de 40 %. « Nous ne passerons pas à 100 000 litres en 2018, mais une fois le rythme de croisière atteint, c’est possible. Nous avons aussi prévu ajouter de nouveaux équipements », indique-t-il, précisant que l’ajout de cuves de fermentation pourrait éventuellement permettre d’étendre la production de trois à cinq jours si le besoin s’en fait sentir.

L’agrandissement vient sécuriser les quatre emplois de la microbrasserie à la production. Mathieu Boily croit qu’un cinquième poste pourrait être ajouté à temps partiel, avec une possibilité d’être transformé rapidement en temps plein.

Bistro de l’Anse

Du côté du Bistro de l’Anse, c’est un investissement de 1,2 M$ qui sera nécessaire. Le bâtiment, vieux de 150 ans, est devenu trop vétuste et Les ateliers coopératifs du Fjord doivent reconstruire à neuf la salle de réception et la cuisine. Ils ajouteront également une scène à la nouvelle construction. « Nous souhaitons rendre possible l’opération du Bistro à l’année [impossible pour l’instant puisque le bâtiment n’est pas isolé NDLR]. Nous avons une vingtaine d’emplois à temps partiel actuellement. Notre objectif serait d’en garder plusieurs à temps plein », explique M. Boily.

Les travaux débuteront en septembre. Lorsque le Bistro de l’Anse fermera pour la période hivernale, en octobre, le bâtiment pourra être démantelé. La coopérative souhaite en récupérer le plus de matériaux possible pour les utiliser dans la nouvelle construction. « Si tout va bien, on pourrait rouvrir vers janvier ou février et ne plus refermer », conclut Mathieu Boily.

SOURCE : https://www.informeaffaires.com/regional/commerces-et-services/investissements-de-19-m-au-bistro-de-lanse-et-a-la-chasse-pinte

Retour

Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean est un organisme dont la mission est de promouvoir, soutenir et réaliser des projets et des actions liés aux enjeux du secteur agroalimentaire en concertation avec les acteurs régionaux.

Nous joindre

  • 640, Rue Côté Ouest, suite 213 Alma (Québec) G8B 7S8
  • Téléphone : 418 668-3592
  • Fax : 418 668-6138
  • Courriel : [email protected]

Suivez-nous sur :

Partenaires