Portrait de l’industrie en région

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est composé de 49 municipalités s’étendant sur tout près de 100 000 km2. Les 273 000 saguenéens et jeannois se sont installés le long de la rivière Saguenay et autour du Lac Saint-Jean.

Habitée au départ par les Montagnais, la région, exploitée par les premiers Européens (français et anglais) pour commerce des fourrures au 17e siècle et 18e siècle et fut ouverte à la colonisation au cours du 19e. L’installation de scierie et l’exploitation du bois pour la pulpe, puis le papier permirent le développement économique de la région au début du 20e siècle. Au cours des années 1920, les principaux cours d’eau sont harnachés pour la production électrique qui mèneront à l’implantation d’alumineries.

Au Saguenay – Lac-Saint-Jean on compte 110 entreprises de transformation dans le domaine de l’alimentation et plus ou moins 1 200 producteurs totalisant 15 300 emplois et un PIB de 430 millions de dollars. Les principales activités sont la production bovine, laitière, le bleuets et la pomme de terre.

Pour plus d’informations : Portrait agroalimentaire 2010, Saguenay – Lac-Saint-Jean

 

 

capsule-historique

Le « Grenier » de la province de Québec

Interdite jusqu’en octobre 1842, l’agriculture au Saguenay—Lac-Saint-Jean s’installe rapidement. Le colon comme on l’appelle à l’époque, doit s’adapter à son environnement. Au Saguenay puis au Lac-Saint-Jean, la culture des céréales ne donne pas les succès escomptés initialement. Il faut attendre au troisième quart du XIXe siècle, avec la mécanisation, la naissance de l’industrie laitière, de nouvelles techniques de production et l’idéologie « agriculturiste », pour assister à une certaine rentabilisation du secteur agroalimentaire.

Pour sa part, la région autour du lac Saint-Jean est ouverte à la colonisation en 1849. Dès le départ, ce fertile territoire offre d’immense potentiel agricole et la possibilité de lutter contre l’immigration des Canadiens français vers les États-Unis. Au centre d’une énorme propagande, ce lac grand comme la mer, nourri par de puissantes rivières, devient rapidement le « Grenier de la province de Québec ».

Historiquement, étant loin des marchés, la production régionale doit s’écouler principalement sur son territoire. Sauf dans le cas du bleuet et du fromage, depuis longtemps exportés vers une clientèle extérieure. Nous assistons à partir des années 1950, à une diversification de la production agricole, qui s’éloigne progressivement de la production traditionnelle. La signature de plusieurs accords mondiaux, au fil des dernières décennies, amène une mondialisation des marchés.

Éric Tremblay, Historien des Fêtes du 175e

Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean est un organisme dont la mission est de promouvoir, soutenir et réaliser des projets et des actions liés aux enjeux du secteur agroalimentaire en concertation avec les acteurs régionaux.

Nous joindre

  • 640, Rue Côté Ouest, suite 213 Alma (Québec) G8B 7S8
  • Téléphone : 418 668-3592
  • Fax : 418 668-6138
  • Courriel : [email protected]

Suivez-nous sur :

Partenaires